Français

Les essais du système

Texte: Christina Herrmann
Video: Robert Fülling

Étape par étape, le Multi-Launch-Coaster Taron est ajusté dans les essais de conduite.

Nous y sommes : Les essais de conduite du Taron ont commencé !
Le Multi-Launch-Coaster peut enfin dévaler les voies tortueuses et montrer ce qu’il a dans le ventre. Car c’est exactement de ça qu’il s’agit lors des actuels essais de conduite. On va vérifier précisément si toutes les valeurs de performance techniques peuvent être atteintes.

Cela demande un procédé clairement structuré. Car le Taron est beaucoup plus complexe dans sa construction de Multi-Launch-Coaster que les Grands Huit traditionnels. Il doit être testé progressivement dans des phases de construction qui se complètent, doit se rapprocher doucement des valeurs finales.

La première grosse partie des tests est destinée aux réglages de toute l’installation : Lors des courses intensives d’essai, les exigences techniques sont créées pour que le Taron puisse plus tard fonctionner sans problème. Les capteurs, la commande, le logiciel - tout doit être vérifié et soigneusement coordonné. Dans cette phase, la propulsion LSM et les freins constituent un défi particulier. Tous deux sont des points ultrasensibles de l’installation, qu’il faut mettre en service avec une précaution particulière.

Ensuite, dans cette première phase de tests, les deux portions du parcours entre les lanceurs ont pu être parcourues, isolément. Et cela avec une vitesse modérée. Ce n'est que dans ces conditions que nous ne pouvions tester rigoureusement les réglages multiples .

Dans le premier bloc de tests, le train du Taron est examiné scrupuleusement à la loupe et rentré en détail. A cet effet, des roues dures spécifiques, qui produisent le moins de résistance possible pendant le trajet, sont installées uniquement en vue de l’opération de test. Le châssis va également être testé dans des configurations provisoires et réglé continuellement jusqu’au réglage final.

Ce n’est qu’après ces réglages que le Taron peut se soumettre au prochain gros défi : Dans la deuxième phase de test, l’installation doit mettre en pratique, dans le parcours à l’extérieur, les réglages soigneusement effectués. Et maintenant on est en plein cœur du projet : Le Taron traverse pour la première fois tout le parcours ! Dès le premier lancement, il dévale les voies et ne fait pas de pause lors du deuxième lancement. Le train est véritablement catapulté, un départ en flèche au milieu du parcours.

Virage après virage, la vitesse peut maintenant être augmentée. Toujours un peu plus près de la vitesse finale, mais pas encore jusqu’au maximum. On voit à ce moment à quel point les premiers réglages fonctionnent bien et s’ils doivent à nouveau être adaptés. Et quelque chose se précise : Le Taron reçoit une pulsion supplémentaire lors du deuxième lancement, qui lance le train encore plus vite qu’avant sur la deuxième portion du parcours.

Dans cette série de tests, le ronronnement marquant produit par les roues dures temporaires peut être arrêté. Le Multi-Launch-Coaster glisse maintenant presque sans bruit sur les voies, par l’aspiration des roues définitives, plus souples.

Ce sont les meilleures conditions pour réaliser la troisième étape des tests. Les réglages sont bien avancés, la vitesse est élevée, le Taron s’est « approprié » tout le parcours - nous sommes prêt pour le voyage avec plusieurs trains !

L’essai du fonctionnement à quatre trains peut commencer. Cela signifie concrètement : Deux trains font le parcours en même temps, tandis que deux autres sont en mode chargement et déchargement. Une autre étape décisive du grand test de trajet du Taron. Un qui fait déjà vibrer légèrement Klugheim...

Teilen & Drucken